Comment mobiliser au sein du GT sources ?

Le Groupe de Travail (GT) sur les sources au sein de Transiscope fait face à un défi majeur : le manque de temps bénévole pour couvrir toutes les tâches requises. Voici quelques pistes trouvées lors de l’atelier et qui explorent les stratégies et les solutions pour mobiliser des bénévoles au sein de ce groupe crucial.

Défis Actuels du GT Sources

  • Manque de Temps Bénévole : Le GT sources se heurte à une pénurie de temps bénévole pour gérer l’ensemble de ses responsabilités.
  • Processus d’Intégration : L’intégration technique d’une nouvelle source nécessite entre une demi-journée et deux jours, avec une formation préalable. Le processus d’accueil d’une source nécessite également 1/2 journée et l’engagement de 2-3 personnes.
  • Manque de Coordination : Il existe une difficulté à établir un lien satisfaisant entre ceux qui prennent contact avec les sources et ceux qui s’occupent de l’intégration technique.

Propositions de Solutions

  1. Responsabilité Territorialisée : Une idée est de territorialiser la responsabilité, comme dans la Cornouaille, pour mieux gérer les sources et créer plusieurs acteurs dans un territoire.

  2. Création de Sous-Groupes Régionaux : L’histoire de régionalisation suggère que la création de sous-groupes régionaux avec des réunions de référents de sources pourrait être bénéfique.

  3. Documentation et Modèles d’Action : Documenter un modèle de passage à l’action et utiliser le Transiscothon comme lieu de rencontre. Cela aiderait à adapter les formats de documentation aux besoins spécifiques de chaque sous-groupe.

  4. Utilisation d’Outils de Gestion : L’utilisation d’outils comme un kanban pour le groupe source et la centralisation de la documentation.

  5. Valorisation de l’Imaginaire Personnel : Encourager les individus à devenir des cartographes actifs de leur territoire, en s’appuyant sur leur imaginaire personnel pour mobiliser et inspirer d’autres bénévoles.

  6. Articulation Global/Local : Trouver des outils pour une meilleure articulation entre les actions globales et locales. Il est essentiel de documenter les pratiques et d’utiliser des outils adaptés à chaque groupe.

  7. Choix des Outils Technologiques : Examiner les outils existants pour leur capacité à soutenir le travail du groupe, en privilégiant les options open-source en accord avec la philosophie anticapitaliste et communautaire de Transiscope.

  8. Création d’une Charte Source : La mise en place d’une charte spécifique pour les sources, qui pourrait définir les engagements et les responsabilités de chacun.

Conclusion

La mobilisation au sein du GT sources est cruciale pour la pérennité de Transiscope. En adoptant des stratégies telles que la responsabilité territorial, l’utilisation efficace des outils de gestion et de communication, et la valorisation de l’engagement personnel, Transiscope peut surmonter les défis liés au temps bénévole et améliorer la coordination et l’efficacité de ses activités. Ces initiatives renforceront non seulement la base de données de Transiscope, mais aussi la communauté engagée dans la transition écologique et solidaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.